Accueil du site > Distribution > Coordination Cgt du Groupe Sipa-Ouest FranceCOMMUNIQUÉ

(3.46 - 4 votes)

Coordination Cgt du Groupe Sipa-Ouest France
COMMUNIQUÉ

vendredi 6 mai 2016

Coordination Cgt du Groupe Sipa-Ouest France
COMMUNIQUÉ

Le mardi 3 mai 2016, une délégation de la Coordination SIPA OUEST Filpac-Cgt a rencontré MM. Louis ECHELARD - Directeur Général de SIPA – et Jean-Claude KLING -Secrétaire Général SIPA - afin de faire le point, notamment sur la situation du groupe SPIR et des entreprises qui le composent.

En effet, les annonces dans les différentes instances représentatives du personnel de chaque entreprise ainsi que la procédure de conciliation engagée au tribunal administratif accroissent les inquiétudes des salariés et amplifient les rumeurs qui circulent sur l’éclatement de SPIR en 2016.

Dans le cadre de la procédure de conciliation, le Groupe espère finaliser le règlement des problèmes de gestion de temps de travail avec ses distributeurs ainsi que les litiges avec l’URSSAF qui en résultent. La direction du groupe confirme que la situation de SPIR est inquiétante et souhaite que le Groupe revienne rapidement à l’équilibre (17 Millions d’euros de perte d’exploitation en 2015). L’arrêt de la solution de couplage Puissance 3 place REGICOM dans une situation difficile. REGICOM diversifie ses produits, par exemple elle intensifie son activité commerciale pour le compte d’ADREXO… Par contre, CONCEPT MULTIMEDIA « tirerait son épingle du jeu » malgré une baisse du chiffre d’affaire externe de -14,7% au premier trimestre 2016.

Concernant ADREXO, malgré une amélioration du chiffre d’affaires au premier trimestre de cette année, la direction du Groupe reste inquiète. Elle souhaite que l’Etat intervienne pour que Adrexo bénéficie, comme son concurrent Mediapost, du soutien logistique du Groupe La Poste pour la distribution de l’IP en zone rurale. Elle souhaite également, concomitamment au règlement de cette concurrence faussée entre Adrexo et Mediapost, que les négociations pour la mise en œuvre de la CCNV2 dans la branche de la distribution directe reprennent rapidement et qu’un accord puisse être trouvé. Elle considère qu’une augmentation sensible des prix est indispensable pour retrouver un équilibre économique dans ce secteur.

Pour ce qui est des rumeurs qui circulent, la direction du Groupe précise qu’aucune décision n’a été prise pour la vente d’une ou plusieurs composantes du groupe SPIR ou pour une fusion ADREXO/REGICOM. Cette année 2016 reste malgré tout une année charnière pour le Groupe, notamment pour ces deux entreprises et la direction insiste sur la nécessité de continuer la réorganisation d’ADREXO.

La Cgt, après avoir pris bonne note de cet état des lieux, intervient pour signifier une nouvelle fois son opposition au plan de licenciements déguisés en cours à ADREXO. Elle prévient qu’elle n’acceptera pas de réorganisations brutales dans les entreprises du Groupe, qu’elle restera vigilante sur les stratégies d’entreprises et empêchera le nouveau Directeur de SPIR, Patrick PUY, d’appliquer les méthodes qu’il a brillamment énumérées dans une vidéo maintenant célèbre.

Notre délégation insiste sur la nécessité de prendre en compte les revendications des représentants des salariés pour la construction de la CCNV2 car la Cgt ne signera pas une méthode de calcul et de contrôle du temps de travail des distributeurs qui leur serait défavorable. Elle affirme qu’il n’est nullement question de revenir sur l’accord des poignées de 500 grammes signé en 2010 avec le groupe SPIR et souligne que SPIR doit impérativement changer ses méthodes de management afin d’améliorer le dialogue social dans ses différentes entités.

Montreuil, le 6 mai 2016

Filpac cgt - fédération des travailleurs des industries du livre du papier et de la communication
263, rue de Paris - case 426 - 93514 Montreuil cedex — Téléphone 01.55.82.85.74 — Fax 01.55.82.85.67
filpac@filpac-cgt.frwww.filpac-cgt.fr
Espace privé