Accueil du site > Edition

  • EDILARGE - CAP DIFFUSION
    Editions Ouest-France : l’emploi de 78 personnes menacé !

    5 février 2016
    Les élus CGT d’Edilarge-Cap Difusion sont très inquiets de la situation et rappellent que la mobilisation de tous les salariés est nécessaire pour sauver les emplois dans ces deux entreprises.
  • LE LIVRE NUMÉRIQUE EST EN PERTE DE VITESSE, AU PROFIT DU PAPIER QUI PROGRESSE EN EUROPE ET AUX ÉTATS-UNIS.

    27 octobre 2015
    Alors que le rendez-vous international de la Foire du livre de Francfort (Allemagne) vient de fermer ses portes, on remarque que le livre papier résiste face au numérique. Le phénomène est notable en France où l’emploi de la liseuse reste marginal ainsi qu’au Royaume-Uni et aux États-Unis où la percée de l’e-book semblait jusqu’alors irrésistible.
    Le marché du livre numérique représente à peine 6% des ventes en France, alors que le secteur de l’édition se porte plutôt bien avec une progression des ventes (...)
  • L’AUTO ÉDITION, CHEVAL DE TROIE D’AMAZON (FLORENCE AUBENAS)

    6 octobre 2015
    Par Florence Aubenas
    Dans un joli café parisien, une soixantaine d’invités lèvent leur coupe au milieu d’un lâcher de petits fours. Il est 18 heures, ce 5 octobre. La haute saison des prix littéraires est ouverte, bientôt la farandole du Femina, de l’Interallié, du Goncourt. Mais ici, ce soir, c’est le Grand Satan qui sert le champagne et attribue ses récompenses. Pour la première année, Amazon France lance son Prix des romans autoédités.
    Amazon : le seul nom du cyberdistributeur américain suffit, en (...)
  • LE LIVRE, SON PASSÉ, SON AVENIR

    13 juin 2015
    LA VIE DES IDÉES
    ENTRETIEN AVEC ROBERT CHARTIER, PROFESSEUR AU COLLÈGE DE FRANCE
    Internet, e-book, projet Google : Roger Chartier, professeur au Collège de France, analyse ces bouleversements à la lumière de l’histoire. Une question inédite se pose à nous : sous sa forme électronique, le texte doit-il bénéficier de la fixité, comme les livres de papier, ou peut-il s’ouvrir aux potentialités de l’anonymat et d’une multiplicité sans fin ? Ce qui est sûr, c’est que la multiplication des supports éditoriaux, (...)
  • MARCHE : PEUT-ON CROIRE A LA REPRISE ?

    5 mai 2015
    Avec une ampleur inédite depuis 2009, les ventes de livres affichent chaque mois depuis décembre une progression sensible par rapport à l’année précédente. Alors que le climat économique semble s’améliorer, cette performance supérieure à celle de l’ensemble du commerce de détail bénéficie particulièrement aux librairies traditionnelles, alors que la vente en ligne est à la peine.
    Avec une progression de 4 % en mars, le baromètre mensuel Livres Hebdo/I+C des ventes de livres au détail en France enregistre sa (...)
  • INÉDIT DÉFILÉ D’AUTEURS EN COLÈRE AU SALON DU LIVRE

    22 mars 2015
    Romanciers, essayistes, illustrateurs, dramaturges, scénaristes ou encore traducteurs : entre 200 et 300 auteurs ont défilé samedi 21 mars à Paris dans les allées du Salon du livre afin d’alerter l’opinion sur les menaces qui pèsent sur leur métier.
    amais en 34 ans d’existence le traditionnel rendez-vous du monde de l’édition n’avait été le théâtre d’une telle manifestation. Organisée par le Conseil permanent des écrivains (CPE) – qui regroupe 17 syndicats et associations d’auteurs – celle-ci fait suite à (...)
  • VOLUMEN ET INTERFORUM : RAPPROCHEMENT ENTRE LA MARTINIERE ET EDITIS ?

    21 mars 2015
    La société Interforum, filiale du groupe Editis, serait en cours de rapprochement avec la structure du groupe Seuil/La Martinière, confirment plusieurs sources proches du dossier. Les deux structures ont une activité commune de diffusion et distribution.
    Le rachat, s’il est confirmé, permettrait alors à Editis de prendre une place de choix, face à l’activité de distribution du groupe Hachette Livre, premier groupe éditorial en France. Alors qu’Editis se positionne en deuxième place, le renforcement (...)
  • e-Book, l’exception culturelle de la révolution numérique

    16 mars 2015
    le Nouvel Economiste - par Edouard Laugier
    La part de marché du livre numérique demeure très marginale. A la peur des éditeurs de perdre la main, à l’indifférence des lecteurs devant ce support sans âme, s’ajoute le coup de grâce de l’Europe : la TVA remontera de 5,5% à 20 %.
    Près de 4 ans après l’arrivée des premiers e-books en France, le livre électronique ne décolle toujours pas. Son développement demeure marginal, moins de 2 % des ventes annuelles. Pourtant, l’offre s’est peu à peu constituée. Sur les (...)
  • L’EDITION, ENTRE ATONIE ET ESPOIR DE RENOUVEAU

    16 mars 2015
    A la veille du Salon du livre, «  focus  » sur l’édition, poids lourd de la culture. Les signes de fragilité se multiplient.
    Le Salon du livre, qui ouvre ses portes la semaine prochaine, est l’occasion rêvée pour parler du livre, mais aussi des éditeurs. Le Syndicat national de l’édition (SNE), qui les regroupe, a fait réaliser une étude par deux universitaires – François Moreau, économiste à l’université Paris-XIII, et Stéphanie Peltier, maître de conférences à l’université de La Rochelle – pour en mesurer le (...)
  • LA FRANCE SOMMEE DE RELEVER LA TVA POUR LES LIVRES NUMERIQUES

    6 mars 2015
    La Cour de justice de l’Union européenne a jugé que le taux réduit n’est pas conforme aux directives européennes. Le Syndicat national du livre plaide pour une harmonisation avec les livres papier.
    Cela fait quelques années déjà que la Commission européenne n’est pas satisfaite de la politique française en matière de livres numériques : l’Hexagone leur applique un taux de TVA réduit à 5,5%, comme pour les livres physiques. Aujourd’hui, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de donner raison (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...

Filpac cgt - fédération des travailleurs des industries du livre du papier et de la communication
263, rue de Paris - case 426 - 93514 Montreuil cedex — Téléphone 01.55.82.85.74 — Fax 01.55.82.85.67
filpac@filpac-cgt.frwww.filpac-cgt.fr
Espace privé