• GREVE CHEZ MAURY IMPRIMEUR

    20 novembre 2013
    En arrêt de travail à l’appel du syndicat CGT Maury, depuis mardi 19 novembre, les salariés des deux entités de Maury imprimeur des sites de Malesherbes et Manchecourt exigent l’ouverture immédiate de négociations concernant :
    l’augmentation des salaires,
    le respect du code du travail et de la convention collective,
    des conditions de travail décentes,
    la fin des harcèlements et d’un management aux effets psychologiques (...)
  • Semaine explosive à VG Goosens (L’Humanité)

    21 octobre 2013
    « Les salariés sont à bout. Après un mois et demi de mobilisation et deux employés en grève de la faim, il aura fallu qu’on mette des bonbonnes de gaz sur le toit de l’usine pour qu’on parle enfin de nous, s’insurge Ali Ouraghi, délégué syndical CFDT de l’usine VG Goosens de Marcq-en- Baroeul, dans le Nord.
    Depuis, nous avons eu la visite et le soutien de Martine Aubry, maire de Lille, de la députée communiste Michelle Demessine et du maire UMP de Marcqen- Baroeul. Et le dossier est dans les mains du (...)
  • Imprimerie Goossens Marcq-en-Baroeul : trois bonbonnes de gaz ont été installées sur le toit de l’imprimerie d’emballages alimentaires pour de grandes marques.

    18 octobre 2013
    A Marcq-en-Baroeul, trois bonbonnes de gaz ont été installées sur le toit de l’entreprise, qui imprime des emballages alimentaires pour de grandes marques, par certains des 127 salariés en colère. ; Capture d’écran
    Des salariés de l’imprimerie VG Goossens en liquidation judiciaire à Marcq-en-Baroeul (Nord) ont piégé depuis jeudi le bâtiment de leur société avec des bouteilles de gaz pour obtenir un plan social, au sixième jour de grève de la faim de deux d’entre eux.
    Trois bonbonnes de gaz ont été (...)
  • CPI - L’avenir du groupe, dont fait partie l’imprimerie Bussière, se joue dans les prochaines semaines (Frédéric Pichot, délégué syndical Filpac CGT au Berry républicain)

    26 juillet 2013
    L’imprimerie Bussière, comme les autres entreprises de CPI, est dans le flou.
    En discussion depuis plusieurs mois pour renégocier ses dettes, le groupe CPI pourrait être racheté. Une proposition de reprise a été faite par un trio d’investisseurs comprenant la banque publique d’investissement.
    Les employés de Bussière, et du groupe CPI plus généralement, sont tombés des nues le 3 juillet dernier, à la découverte d’un article dans le magazine Challenges.
    « Il stipulait que CPI serait en cessation de (...)
  • C’est le sauvetage de la dernière chance pour CPI, le premier imprimeur européen

    24 juillet 2013
    La BPI au chevet du premier imprimeur européen
    C’est le sauvetage de la dernière chance pour CPI, le premier imprimeur européen. La Banque publique d’investissement associée à un investisseur privé majoritaire vient de déposer une offre de reprise pour l’imprimeur aux cinq prix littéraires qui risque, selon plusieurs sources,de finir au tapis, avec ses 617 employés en France sur 2.900 personnes au total. L’offre a été présentée au Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) hier, le (...)
  • R.R.DONNELLEY COSNE en SOLDE ! (intersyndicale)

    5 juillet 2013
  • À vendre pour l’euro symbolique, imprimerie de 102 salariés à La Couronne (16) - Sud-Ouest.fr

    31 mai 2013
    « C’est mon devoir d’assumer mes responsabilités », dit sans détour Jean-François Vieira, PDG de la Sopan-Sajic. À sa demande, l’imprimerie de La Couronne devrait être placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Bordeaux.
    Il y a bientôt un an, un plan de sauvegarde avait été adopté, épargnant de fait le redressement judiciaire. « On était porté par le milieu ambiant : on pensait la crise derrière nous. Un an plus tard, elle est pire », poursuit Jean-François Vieira. S’y ajoute un litige (...)
  • Imprimerie Dugas : le scandale des licenciements - tract SILPAC région lyonnaise

    30 novembre 2012

  • ROTO 93, 70 jours d’occupation

    8 août 2012
    ROTO 93, 70 jours d’occupation
    70 jours et 70 nuits que les salariés de Roto 93 occupent leur entreprise pour contester sa fermeture, pendant que leur ancien patron se la coule douce dans sa villa de la Costa Azahar entre Barcelone et Valence.
    Ce patron voyou, trouve tout à fait normal de laisser 24 familles sur le carreau après avoir fait son beurre sur leur dos pendant plus de 20 ans. Et bien eux ne l’entendent pas de la même oreille et exigent des moyens pour la reprise de (...)
  • Imprimerie - L’usine H2D d’Hellemmes a été liquidée

    2 juillet 2012
    Les 82 salariés du site seront rapidement licenciés.
    Placé en redressement judiciaire le 21 mai dernier, le site d’Hellemmes (59) du groupe H2D a été liquidé le jeudi 25 juin par le tribunal de commerce de Lille, après une audience sous protection policière.
    Partagés entre la consternation et la colère, les 82 salariés ne cachent pas leur déception, eux qui avaient fait confiance à leurs dirigeants et abandonné leur prime de licenciement extralégale de 45.000 euros, directement versée à H2D, par (...)

... | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 |...

Filpac cgt - fédération des travailleurs des industries du livre du papier et de la communication
263, rue de Paris - case 426 - 93514 Montreuil cedex — Téléphone 01.55.82.85.74 — Fax 01.55.82.85.67
filpac@filpac-cgt.frwww.filpac-cgt.fr
Espace privé