Accueil du site > Publicité

  • Decaux : chasse aux Sorcières

    18 avril 2006
    Après Nice, c’est au tour du site de Montreuil (93). Une fois de plus, la direction de JCDECAUX s’en prend à des militants CGT. La méthode : on invite les salariés concernés à ne pas se rendre sur leur lieu de travail tel jour car on leur annonce ORALEMENT qu’ils sont licenciés. Voilà le dialogue social chez JCDECAUX.
  • Publicité : condamnation de la Société JC DECAUX

    27 février 2006
    Le Directeur général et le Directeur des ressources humaines de la Société JC Decaux (affichage) ont été condamnés par le TGI de Nanterre, chacun en ce qui les concerne, à une amende délictuelle de 1 000 € avec sursis mais sans mention au bulletin n° 2 de leur casier judiciaire, d’une part, et à payer, solidairement, au CCE JC Decaux (partie civile) la somme de 1 000 € à titre de dommages-intérêts et la somme de 1 500 € au titre de l’article 475-1 du Code de procédure pénale ainsi qu’aux entiers dépens, (...)
  • Discrimination syndicale dans la Publicité

    2 février 2006
    En 13 ans (de 1991 à 2003) de bons et loyaux services en tant que cadre, un de nos camarades n’avait jamais eu d’augmentation de salaire. La première dont il bénéficia depuis 1991 ce fut en janvier 2004 – 2,5 % – mais parce qu’elle était de nature générale pour tout le personnel. Il est vrai qu’il avait, depuis 1978, exercé des mandats représentatifs du personnel et syndicaux sans interruption au sein d’EURO RSCG (du groupe Havas).
    Battu en première instance sur cette discrimination, notre camarade décida (...)
  • Négociations dans la Publicité

    1er février 2006
    Le mardi 31 janvier 2006, une réunion paritaire s’est tenue avec à l’ordre du jour plusieurs points importants.
    1.- Salaires conventionnels. Pour la délégation patronale, pas question d’augmenter toute la grille des salaires minima. D’une même voix les représentants patronaux sont d’accord pour revaloriser les niveaux liés aux salaires d’embauches :
    « employés » (1-1) : 1 230 € mensuels au lieu de 1 217,88 (niveau du SMIC 2005) ;
    « cadres » (3-1) : 1735 € mensuels au lieu de 1 686 €.
    Eventuellement, le (...)
  • JCDECAUX (Publicité) : De qui se moque-t’on ?

    2 décembre 2005
    Déclaration Filpac CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, FO
    BEST WORPLACES
    (Entreprises ou il fait bon travailler)
    Le 16/11/05 : Trophée d’argent pour la JC DECAUX Média Académy. Le 14/11/05 : BFM AWARD de l’entreprise. Le 08/11/05 : JC DECAUX challenger de l’entreprise ou il fait bon travailler
    Licenciements abusifs à LILLE (licenciement d’une secrétaire de Direction pour avoir réclamé l’application de la grille de salaires) ainsi qu’à PARIS – PLAISIR – NICE, etc…
    MARSEILLE en grève pour une mise à pied non (...)
  • PARITARISME DANS LA PUBLICITE : UN PAS EN AVANT, TROIS PAS EN ARRIERE

    17 novembre 2005
    Au cours de la réunion paritaire du 18 octobre 2005 portant sur la politique salariale, un représentant du groupe Publicis est intervenu au nom de la délégation patronale et de son organisation l’AACC (Association des agences en conseil et en communication) et a indiqué sa volonté de réduire la grille des salaires conventionnels minima aux seuls minima d’entrée par catégorie (soit 3 salaires minima au lieu de 12 !).
    Les organisations syndicales, bien évidemment, se sont prononcées contre et ont (...)

... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100

Filpac cgt - fédération des travailleurs des industries du livre du papier et de la communication
263, rue de Paris - case 426 - 93514 Montreuil cedex — Téléphone 01.55.82.85.74 — Fax 01.55.82.85.67
filpac@filpac-cgt.frwww.filpac-cgt.fr
Espace privé