Accueil du site > International

  • "LES TERMES DE LA CAPITULATION GRECQUE" (PAR YANIS VAROUFAKIS, MINISTRE DES FINANCES DE LA GRECE - blog MEDIAPART)

    17 juillet 2015
    Yannis Varoufakis a posté hier sur son blog (Médiapart) des remarques critiques sur la Déclaration du Sommet Européen du 12 juillet 2015. Pour lui, cette Déclaration devrait entrer dans l’histoire sous l’appellation "Les Termes de la Capitulation Grecque".
    Dans le texte qui suit, les remarques de Yanis Varoufakis sont mises en italiques gras et entre crochets. Dans son court texte d’introduction, Y.V. nous invite à "lire" et à "pleurer". Ce texte souligne s’il en était besoin la gravité tragique (...)
  • GRÈCE - L’ÉPREUVE DE FORCE GRECQUE ET L’URGENCE DU DÉBAT STRATÉGIQUE À GAUCHE

    16 juillet 2015
    La « solution » temporaire de la crise grecque (en réalité, une crise de l’Union Européenne) par une attaque d’une férocité inouïe contre les travailleur-euse-s, le pillage de leur pays et la mise sous tutelle de leurs institutions constitue un évènement majeur.
    Le fait que cette « solution » ait été acceptée par l’équipe dirigeante de Syriza autour d’Alexis Tsipras, en dépit du vote massif contre l’austérité intervenu une semaine plus tôt lors du référendum décidé par ce même gouvernement, interpelle (...)
  • GRÈCE - UNE MISE SOUS TUTELLE QUI EN PRÉSAGE D’AUTRES

    16 juillet 2015
    LE MONDE
    Les eurosceptiques comme les proeuropéens sont au moins d’accord sur une chose : l’accord signé au forceps lundi 13 juillet pour éviter la sortie de la Grèce de la zone euro s’accompagne d’une perte de souveraineté sans précédent.
    La Grèce sous tutelle
    Le compromis prévoit que les Grecs « consultent les institutions et conviennent avec elles de tout projet législatif » dans les domaines concernés par l’accord et qu’ils reviennent sur les décisions prises depuis février par le gouvernement Tsipras. (...)
  • GRÈCE - COMMENT INTERPRÉTER LE VOTE MAJORITAIRE À L’ASSEMBLÉE GRECQUE POUR LE DIKTAT EUROPÉEN ?

    16 juillet 2015
    Entretien avec Antonis Ntavanellos
    Le vote de l’accord-diktat a eu lieu à l’aube de ce 16 juillet au Parlement grec : 229 oui, 64 non. Autrement dit, l’accord a été voté grâce aux votes des députés du Pasok, de To Potami et de la Nouvelle Démocratie, qui n’ont pas hésité à attaquer avec virulence le gouvernement Tsipras.
    Le vote du groupe parlementaire de Syriza se décompose ainsi :
    sur 149 députés 110 ont voté oui, 32 ont voté non, y compris trois ministres dont Panagiotis Lafazanis et Dimitris Stratoulis. (...)
  • GRÈCE - "CE QUE L’ALLEMAGNE A IMPOSÉ À COUPS DE BÂTON EST TOUT SIMPLEMENT INCONCEVABLE" - (JOSEPH STIEGLITZ, INTERVIEW À LIBÉRATION)

    16 juillet 2015
    Inlassable partisan d’une autre économie, l’Américain Joseph Stiglitz est présent à la troisième Conférence internationale sur le financement du développement à Addis-Abeba, où le Prix Nobel d’économie 2001 milite pour une refonte radicale de l’architecture financière mondiale. Dans la capitale éthiopienne, on parle aussi beaucoup du « plan de sauvetage de la Grèce ».
    Dans un entretien exclusif à Libération, l’ex-chef économiste de Bill Clinton, puis de la Banque mondiale, revient sur cette crise historique de (...)
  • GRÈCE - DÉCLARATION DE PANAIOTIS LAFAZANIS, MINISTRE DE LA RECONSTRUCTION PRODUCTIVE, ET DE 109 MEMBRES DU COMITÉ CENTRAL DE SYRIZA

    15 juillet 2015
    Alors que le débat au Parlement grec se déroule ce mercredi après-midi 15 juillet, il est important de prendre connaissance de la déclaration du ministre de la Reconstruction productive, Panagiotis Lafazanis, et celle d’une majorité absolue du Comité central de Syriza, ce d’autant plus que la tendance à marginaliser le parti de coalition qu’est Syriza à l’avantage des instances exécutives est affirmée depuis quelques mois.
    Le seul argument mis en avant par Alexis Tsipras dans son intervention télévisée (...)
  • GRÈCE - L’ALTERNATIVE À L’AUSTÉRITÉ IMPOSÉE PAR L’UNION EUROPÉENNE

    14 juillet 2015
    Une alternative est possible au plan négocié entre Alexis Tsipras et les créanciers à Bruxelles
    Le 5 juillet 2015, à l’issue du référendum initié par le gouvernement d’Alexis Tsipras et le parlement hellène, le peuple grec a rejeté massivement la poursuite de l’austérité que voulaient lui imposer les institutions qui auparavant agissaient sous le nom de Troïka. C’est une splendide victoire de la démocratie.
    Pourtant, s’il est mis en pratique, l’accord intervenu le lundi 13 juillet au matin, signifiera la (...)
  • LA GRÈCE SOUS TUTELLE

    14 juillet 2015
    Grèce. Des instruments d’une tutelle
    « La fumée blanche sortie de l’Eurogroupe est celle des cendres de la Grèce », a déclaré, sitôt connu l’accord conclu à Bruxelles, Manolis Glezos, vieux résistant célèbre pour avoir retiré le drapeau nazi de l’Acropole en 1941. Devenu eurodéputé de Syriza avant de prendre sa retraite cette année [il est né en 1922], Glezos exprime un sentiment de défaite, largement répandu en Grèce comme dans le reste du monde où le hashtag #ThisIsACoup a connu un succès planétaire, en (...)
  • GRÈCE - L’UNION EUROPÉENNE DIRIGÉE PAR MERCKEL MET TSIPRAS SOUS CONTRÔLE : LE TEXTE INTÉGRAL DE L’ACCORD

    13 juillet 2015
    LE TEXTE INTÉGRAL DE L’ACCORDDU 12 JUILLET
  • CE QUE TSIPRAS A ACCEPTÉ EN CONTREPARTIE DE L’AIDE FINANCIÈRE

    13 juillet 2015
    Le Monde.fr
    Accord trouvé. Après une nuit de tractations, les dix-neuf dirigeants de la zone euro se sont mis d’accord pour négocier un troisième programme d’aide à la Grèce.
    Contreparties. En contrepartie de ce soutien financier, la Grèce doit s’engager à mener des "réformes sérieuses", a annoncé le président du Conseil européen, Donald Tusk.
    Zone euro. Cet accord permet à la Grèce de rester dans la zone euro, "c’était l’objectif", selon François Hollande.
    ll aura fallu un long week-end et une (...)

... | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 |...

Filpac cgt - fédération des travailleurs des industries du livre du papier et de la communication
263, rue de Paris - case 426 - 93514 Montreuil cedex — Téléphone 01.55.82.85.74 — Fax 01.55.82.85.67
filpac@filpac-cgt.frwww.filpac-cgt.fr
Espace privé