EstMédia-CGT

#balancetesouvriers

24 novembre 2017

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Houdemont, le 23 novembre 2017 

Les organisations syndicales étaient invitées ce jeudi matin par la direction représentée par Christophe Mahieu et Sabrina Gharbi, accompagnés de Benoit Rocher du cabinet June-Partners, à une réunion visant à rétablir progressivement l’équilibre du pôle presse.
« Plusieurs axes ont été énoncés par Philippe Carli. Chaque secteur sera étudié l’un après l’autre et les décisions seront prises au fil du temps. Dès qu’un axe sera à maturité, il sera présenté aux organisations syndicales », a annoncé Benoit Rocher. Et d’ajouter : « l’espace-temps est court et quand un sujet est mûr, il faut le traiter ». Le premier axe que la direction envisage de traiter est une réduction d’effectif qui doit concerner le secteur industriel de l’Est Républicain.

L’EstMedia est ouvert à toutes les négociations pour garantir l’avenir de nos entreprises et de ses salariés, mais quels que soient les axes abordés, les délégués souhaitent avoir en leur possession des documents écrits afin de connaître les intentions exactes de la direction. Ils ont rappelé que seule l’ouverture d’une GPEC pourra permettre une approche sociale des problèmes à traiter et des orientations à prendre dans les transformations à venir.
Suite à ces différentes interventions, la direction s’est engagée à transmettre des documents écrits et à fournir « une explication de texte » aux délégués à l’occasion d’une seconde réunion, qui se tiendra le 5 décembre prochain.  Les délégués syndicaux ne manqueront pas de tenir régulièrement informés le personnel de toutes les catégories sur les avancées des négociations que la direction veut mener secteur par secteur, pour mieux isoler les salariés.