FILPAC CGT Chapelle Darblay Grand-Couronne (UPM)

Compte rendu du CSE du 14 novembre 2019

26 novembre 2019

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Compte rendu du CSE du 14/11/2019

Vos représentants du personnel ont demandé à avoir

un comité de suivi « situation chapelle » !

Depuis l’annonce de la mise en vente de notre Chapelle Darblay, la direction communique une fois par semaine sur ce sujet à son encadrement usine, nous sommes à présent conviés à ces réunions, ce qui permettra d’avoir les mêmes infos au même moment que l’encadrement et de pouvoir vous en faire part.

Un point sur l’ambiance usine : les différents ateliers marchent bien depuis que les Pap-Chaps ont pris les choses en mains pour démontrer tout leur savoir-faire, et la machine n’a jamais été aussi performante.

Mais ce qui pose problème, ce sont toujours les nombreux arrêts qu’UPM nous impose, nous le savons trop bien et nous le dénonçons une fois encore aujourd’hui ! Ce sont ces arrêts qui usent le personnel et détériorent nos installations.

La direction se perd sur les taux d’opérations qui lui sont pourtant envoyés par l’Allemagne (en allemand peut-être ?).

La direction nous montre des taux d’operating rate à 87% de commandes prévisibles alors qu’en réalité nous sommes plus à un petit 60%. Il y a une grande différence entre l’estimation et la réalité.

Nous avons demandé à la direction qu’un point soit fait sur les commandes que chapelle a perdu au profit d’autres usines du groupe.

Recrutement :

Le recrutement à chapelle Darblay ne se fait pas de la même façon pour tous, certains postes sont ouverts et d’autres non, un choix voulu et assumé de la part de la direction, sur ce sujet nous leur avons fait part que le choix des personnes est de leur responsabilité mais que la méthode employée était contestable, ouvrir un poste c’est donner la chance à chacun de pouvoir postuler et montrer son envie d’évoluer en sachant que dans certains secteurs il y a encore des personnes qui n’ont pas passé de PPR depuis des années.

Logistique :

Un gros problème se pose déjà, le stockage des vieux papiers.

La chute des commandes sur Chapelle met en très forte difficulté les centres de tri et les obligent à mettre leurs stocks non évacués en balles pour « gagner en place », voire à envisager de les détruire.

Notre collecte de papiers risque donc d’arriver sur le site en balles et nous risquons de manquer de vrac, et comment assurer un décerclage aussi important !!!! Connaissant les difficultés d’utiliser la décercleuse (stock, place, campagne de Brite…) et le rythme de celle-ci…. Il va falloir trouver une autre solution !!!

Chapelle Darblay à un rôle majeur, sociétal (comme l’a rappelé la Députée chargée de la loi économie circulaire que nous avons vue à l’usine) dans le recyclage français.

Les arrêts successifs de production que connaît notre site mettent à mal les centres de tri voisins et nos contrats avec les collectivités locales.

Les centres de tri assurent en continu le tri des déchets et ne peuvent pas s’arrêter en appuyant sur un bouton, mais UPM s’en moque, en sachant que leurs stocks sont aussi pleins que les nôtres.

Safety first (la sécurité commence par nous)  chez nous mais pas chez les autres !

Nous ne souhaitons pas que la France fasse la même chose que les Etats Unis il y a quelques années de cela, en brûlant notre matière première : le recyclage de papier français en fumée ? Une réalité bientôt ! (Votre tri sélectif, vos poubelles jaunes et accessoirement : vos impôts qui vont s’envoler et votre pouvoir d’achat s’écrouler !!!)

C’est pour cela que nous alertons l’état sur ce sujet-là, il faut garder des industries, il faut sauver Chapelle Darblay qui est l’exemple type d’une industrie du futur avec son économie circulaire, sa chaudière biomasse, son papier journal 100% recyclé.

Notre Chapelle est la solution à la crise de la filière papiers/Cartons comme nous l’avons dit lors de la réunion de travail de vendredi dernier avec les députés, la Région et les gens de CITEO, Federec, Copacel.

L’avancement des discussions suite à l’annonce d’UPM du 10 septembre 2019, la direction nous a fait part qu’il y avait 4 grands sujets :

L’attractivité territoriale, le flux de matières, contrat CRE (chaudière biomasse et revente énergie), les visites.

Pour ces différents sujets, la direction a rencontré plusieurs personnes : le Président de Normandie Invest et patron de Paris Normandie PGS, le Président chambre de commerce, la Députée LREM de la 4eme circonscription, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), la DGEC (La direction générale de l’énergie et du climat).

C’était avant qu’il fallait les rencontrer… mais mieux vaut tard que jamais !

Vos élus les avaient déjà rencontrés avant, car ça fait 4 ans, depuis l’annonce de fermeture de notre PM3, que nous alertons les élus de tous poils

Nous n’avons eu pour le moment que 3 visites sur le site, des prochaines sont prévues les 25 et 27 novembre 2019, nous sommes rentrés dans la phase 1B, donc des visites plus techniques sont prévues ; les lignes de désencrage 1 et 2 ont été rafraichis pour ces visites !!!!!

Point sur notre travail :

  • 9 octobre: RDV à Bercy au ministère de l’économie reçu par Marc Glita, Délégué interministériel à la réindustrialisation en compagnie du Député Hubert Wulfranc, de la Sénatrice Céline Brulin et Patrice Dupray Maire de Grand Couronne ;
  • 18 octobre: Vernissage de l’Exposition des Pap Chap’ et de « l’usine la nuit » à l’Orangerie en présence de Patrice Dupray et des artistes.
    En parallèle, exposition Papier Clic Chic Choc de Brigitte Legeay Coste à la médiathèque de Grand-Couronne. Ces expositions se sont achevées le 17 novembre.
  • 26 octobre: Succès de la Journée porte ouverte organisé par le Syndicat avec plus de 1200 fiches visiteurs renseignées et la présence exceptionnelle de Philippe Martinez Secrétaire Général de la CGT!
  • 5 novembre: RDV avec le Sénateur Didier Marie
  • 8 novembre: visite de la Député Sira Sylla sur Chapelle Darblay
  • 8 novembre au soir : entretien avec Damien Adam Député de Rouen à son local.
  • 12 novembre: Collectif portuaire réuni au local syndical Chapelle Darblay
  • 15 novembre: Réunion de travail à l’usine sous le patronage de la Député Sylla, avec les députés Wulfranc et Kerbarh, les experts Copacel, Federec, Citeo et un représentant de la Région pour réfléchir sur les enjeux de la filière papiers/cartons et les sensibiliser.
  • 20 novembre: rencontre avec le Président du Département Bertrand Bellanger
  • 20/21 novembre: Comité Exécutif National Filpac CGT tenu exceptionnellement sur le site Chapelle Darblay en notre soutien.

Voici en quelques mots le compte-rendu de nos actions et RDV ces dernières semaines ; nous échangeons par ailleurs des contacts avec la Presse locale et nationale qui ont donné lieu à des articles /ex. Le tambour Couronnais, le Stéphanais, Paris Normandie, les échos, Le Monde…

Un reportage dans l’émission « l’info du vrai » s’est également intéressé à notre actualité Chapelle Darblay.

Ces articles sont consultables au local syndical.

Les réseaux sociaux se sont emparés du sujet Chapelle et de la problématique de la filière papiers/cartons et ce sont plus de 3000 vues et commentaires qui sont recensées à ce jour.

La fréquentation du blog CGT Chapelle Darblay est en forte hausse depuis l’annonce ce qui souligne l’intérêt des acteurs filières et des sympathisants pour notre lutte avec plus de 300 connections par jour

Date des prochains rendez-vous :

Notre première grande action aura lieu le 4 décembre 2019 à la métropole de Rouen, où nous convions tous les Pap-Chaps, à mettre leur t-shirt blanc et nous rejoindre pour démontrer notre volonté de sauvegarder notre site et nos emplois, (RDV à 8h00 du local)

La CGT, l’UD, les UL appellent à une solidarité exemplaire autour de notre papeterie ce 4 décembre, une phase B aussi pour nous.

Suite au CEN, tenu dans nos locaux, la Fédération annonce la mise en place d’un comité officiel pour défendre les intérêts du site papetier. Voir les annonces et le blog.

Il y a un temps pour se réunir et il y a un temps pour agir
Si certains pensaient le foyer éteint, ils l’ont dans l’os pour être polis

Nous sommes toujours présents, forts et déterminés pour sauver l’usine, tous les emplois et dynamiser notre secteur ! Nous y travaillons tous les jours !

Le 5 décembre, la CGT appelle tous les salarié-é-s à la grève générale et bien entendu, les Pap-Chaps seront sur les rangs, en première ligne dans le cortège.
Nous communiquerons plus là-dessus dans notre prochain tract !!!


Filpac-Cgt

Motion du Comité Exécutif National

POUR QUE VIVE CHAPELLE DARBLAY

POUR QUE VIVE CHAPELLE DARBLAY !

Le Comité Exécutif National de la Fédération CGT des industries du Livre, du Papier et de la Communication réuni ce jeudi 20 novembre sur le site de Chapelle Darblay appelle l’ensemble des syndicats de notre fédération à exprimer leur soutien aux salarié.e.s de l’entreprise et à leur syndicat Filpac-Cgt Chapelle Darblay.

Par l’annonce de la cession de la papèterie, la direction du groupe UPM menace plus de 
236 emplois, auxquels s’ajoutent les emplois indirects dans une région déjà fortement impactée par une désindustrialisation qui accroit la destruction du lien social.

Le CEN décide de la mise en place d’un « collectif de lutte fédéral Chapelle Darblay » afin de faire vivre une solidarité active avec les camarades du syndicat dans leurs actions et donner un avenir au site par la construction d’un projet industriel garant de l’emploi dans le bassin rouennais.

La papeterie Chapelle Darblay au cœur d’une industrie respectueuse de l’environnement c’est :

  • La production de papier 100% recyclé ;
  • 240 000 tonnes de papier produit, qui permettent entre autres la fabrication de quotidiens d’informations tel que Le MondeParis NormandieOuest-France ou encore Le Figaro ;
  • La fabrication d’un tiers du papier journal consommé en France ;
  • La revente à EDF d’une électricité issue d’une chaudière à biomasse, qui produit également la vapeur nécessaire au séchage du papier en production.

Construire la solidarité est au cœur du document d’orientation de notre dernier congrès fédéral, toutes et tous ensemble, avec les camarades Pap Chap, passons des mots aux actes.

 Grand Couronne, le 20 novembre 2019