EstMédia-CGT

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES, PAS D’HÉSITATION :
VOTEZ ESTMÉDIA-CGT !

26 novembre 2019

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Édito

L’année 2020 marquera à n’en point douter la fin d’un cycle et le début d’une nouvelle ère.

Fin de cycle pour un système de représentation du personnel qui se transforme. Le CE, les DP et le CHSCT deviennent le CSE (Comité Social et Économique). Une seule entité regroupera l’ensemble des instances,  le CHSCT devenant une commission, la CSSCT (Commission de santé, de sécurité et des conditions de travail).

Le CSE garde en grande partie les prérogatives des anciennes instances mais les gouvernements successifs ont profité de cette réforme pour raboter les moyens des représentants des salariés, en particulier en termes de nombre d’élus, d’heures de délégation et de moyens financiers.

Fin de cycle également pour un certain nombre de vos délégués qui ne se représenteront pas car ils vont faire valoir leur droit à la retraite.

Une nouvelle équipe va se mettre en place pour un mandat de 4 ans, déjà rôdée aux exigences de la négociation et qui maîtrise les dossiers en cours à L’Est Républicain, mais aussi à Vosges Matin.

De l’expérience, il en faudra pour affronter les enjeux des mois et années à venir.

Ebra services, régie, projet industriel, digital first, nouvelle convention collective, poursuite du rapprochement des statuts entre L’Est Républicain et Vosges Matin, la liste est loin d’être exhaustive et montre à quel point les salariés, toutes catégories confondues, devront compter sur leur syndicat EstMédia, rompu à ce type de dossiers, pour envisager l’avenir sous les meilleurs auspices.

UNE NOUVELLE ÈRE S’OUVRE EN 2020

Elle ne correspond pas à la fin de la presse papier prédite par certains, espérée par d’autres.

Pour preuve, la revendication d’un nouvel outil d’impression, appuyée par notre syndicat et sa fédération, a abouti à un investissement industriel d’ampleur. C’est parce que nous croyons à l’avenir du papier sans ignorer l’impact du numérique que notre détermination a payé. Place désormais à d’autres investissements pour développer nos entreprises, donc les emplois et les formations indispensables pour accéder aux compétences exigées.

Les élus de l’EstMédia ont conscience que la stratégie du groupe visant à externaliser bon nombre d’activités va être un combat de tous les instants.

Seul un vote massif en faveur de la CGT permettra de faire face à l’appétit de destruction des statuts entamée par la direction.

De votre vote, dépendra également l’avenir des négociations en cours concernant la convention collective de la presse en région qui englobe L’Est Républicain et Vosges Matin. La CGT pèse encore 57 % des votes dans nos branches et se trouve par conséquent en position de force pour imposer une convention collective de haut niveau.

Le sens du vote CGT est évidemment déterminant dans la négociation qui va se poursuivre début 2020.

L’heure est à la mobilisation de tous les salariés de L’Est Républicain et de Vosges Matin derrière la bannière EstMédia-CGT.

Votre avenir dépend avant tout de vous et de votre vote.

AUX ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES, PAS D’HÉSITATION :

VOTEZ ESTMÉDIA-CGT !