FILPAC CGT Chapelle Darblay Grand-Couronne

Lâchez-vous !

16 janvier 2018

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Depuis des mois, nous alertons le Directeur et son Encadrement sur la dérive de l’usine, les défaillances, les conditions de travail dégradées et les absences qui en découlent.

La marche de l’usine du mois de décembre atteint des sommets dans le gaspillage, les choix et les errements de la Direction.

Pour appuyer nos interventions, remarques et commentaires, nous vous invitons à un rassemblement le 23 janvier lors du premier Comité d’Etablissement de l’année 2018.

Pour marquer les esprits, pour démarrer du bon pied.

Des discours ne suffisent plus.

Le premier point à l’ordre du jour de cette réunion sera la marche de l’usine où nous demanderons qu’une délégation soit reçue pour débattre de cette question !

Les efforts consentis par le personnel depuis 2015 pour faire face à une organisation indigne d’une papeterie, en général et de Chapelle, en particulier, doivent être récompensés, en 2018, trois ans après, par des actes concrets de la part de la Direction.

Nous rappelons ici quelques-unes de nos nombreuses interventions depuis lors :

Disparition d’un vrai service RH :

Qui s’occupe des besoins, des soucis du personnel ?

Qui s’occupe des besoins de formation pour assurer les compétences à travers les remplacements ?

Qui s’occupe de la GPEC (Gestion prévisionnel de l’Emploi et des Compétences) pour assurer l’avenir, en embauchant aujourd’hui, dès que nécessaire ?

Absence d’un vrai Service Sécurité ou Prévention :

Qui s’occupe de la Santé du personnel à travers les pathologies inhérentes au travail posté, aux postures, etc ?

Qui s’occupe des conditions de travail inhérentes à l’industrie lourde ?

Qui s’occupe de dossiers qui trainent, comme les consignations électriques, fluides ?

Travail collectif du Comité de Direction ?

Entretien des installations, investissements ?

Nous proposons de nous retrouver le :

23 janvier à 9h

devant la salle de conférence.

Début de la séance du Comité d’Etablissement à 9h30.

Selon le nombre de personnes, constitution d’une délégation qui prendra la parole devant la Direction, avec les représentants du personnel CGT.

A l’issue de cette entrevue, nous demanderons une suspension de séance pour rendre compte, avec la délégation, des échanges.

C’est le moment de sortir de cette situation, d’être acteur de vos conditions de vie au travail.

C’est le moment de montrer que ce sont les salarié-e-s qui créent la richesse dont bénéficient les autres !

Que ces salarié-e-s sont maîtres de leur outil de travail !!!

 

Rendez-vous le 23 janvier à 9h* !

Ensemble

et solidaires !

*Heures syndicales payées.

 

 

 

 

Grand-Couronne, 16 janvier 2018.