EstMédia-CGT

« Les Experts »
Saison 5

28 février 2020

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

 

Aujourd’hui, les entreprises de l’UES semblent ne plus pouvoir fonctionner sans faire appel à des audits et des experts en tous genres. Pour preuve, en 2017, les élus ont découvert la première saison des Experts dédiée à June Partners (état des lieux des effectifs de l’UES). En 2018, la saison 2 présentait les perspectives palpitantes du projet Digital First. En 2019, cerise sur le gâteau : deux saisons, la 3 et la 4, pour le prix d’une ! Avec en saison 3 : les Risques psychosociaux (RPS) et en saison 4 : la légitimité d’ouverture des agences au public. Que les inconditionnels se rassurent, la saison 5 est annoncée et ne sera pas moins passionnante puisqu’elle prévoit un nouvel audit (un de plus !)

 

LER. – VOM.

Comme on pouvait le présager, l’analyse des chiffres est perturbée par la perte du CA de la publicité dans les comptes.

Les élus de l’EstmediaCGT avaient demandé des chiffres plus précis et détaillés, ils les auront le mois prochain.

Web.  

Les offres promotionnelles pures web influent logiquement sur le CA de la diffusion. « La finalisation du déploiement des incitations digitales devrait permettre d’atteindre l’objectif de 30 % d’abonnés web (nous en sommes à 21 %) », précise Christophe Mahieu.

Saison 1 : June Partners

La production Ebra lançait une nouvelle série qui devait tenir les élus en haleine, avec une étude approfondie des besoins, des effectifs et de la méthodologie à mettre à œuvre pour structurer l’avenir de l’UES de l’Est Républicain et Vosges Matin. Une production à gros budget, gérée par le cabinet June Partners, et qui trois ans plus tard, a finalement fait un flop, dans la mesure où les élus n’ont pas eu connaissance des conclusions.

Saison 2 : Digital First

La saison 2 s’est révélée à la hauteur de la précédente. Les élus n’ont pas été déçus ! Une nouvelle méthode de travail et de nouveaux outils devaient simplifier les tâches avec l’arrivée de figurants supplémentaires. Cette saison, avec son lot de rebondissements, a tenu toutes ses promesses. A l’affiche : manque d’effectifs et nouveaux logiciels qui, pour certains, se font encore attendre. Les figurants, qui réclament de meilleures conditions de travail, sont au bord de l’épuisement.

Saison 3 : risques psychosociaux

Nouveauté pour cette saison 3 : un panel de fans volontaires a été invité à participer à l’élaboration du scénario. L’arbitrage reste entre les mains du réalisateur, Christophe Mahieu, à condition qu’il ait un budget…

Saison 4 : accueil du public

La situation des « attachés de presse » est toujours en cours d’étude. Notre réalisateur et son chef opérateur, Sébastien Georges, restent ouverts au maintien des personnes à leur poste afin d’accueillir le public à la seule condition qu’ils aient un vrai rôle à tenir.

 

Saison 5 : Qualité de Vie au Travail

Gros budget pour cette saison 5 où les moyens du groupe Ebra (pôle presse du Crédit Mutuel) sont mis à contribution avec de nouveaux acteurs de premier plan. Le rôle principal sera tenu par AlterAlliance (cabinet externe retenu par la direction), qui a pour mission de mettre au jour les problèmes rencontrés par les salariés et mettre en œuvre les moyens pour y remédier. Les élus de l’EstmediaCGT attendent de voir le résultat de cet audit et sont impatients de découvrir les solutions préconisées pour solutionner les problèmes mis en exergue dans le rapport d’expertise.  En effet, plusieurs rapports ont déjà été produits sur le sujet à la demande du CHSCT, sans être suivis d’effet.

Les élus de l’EstmediaCGT ne sont pas dupes : plus il y a d’experts dans la boîte à images, plus la direction noie le poisson. Les expertises peuvent être utiles à condition que la direction ait les moyens de mettre en œuvre ces super productions.

Ils restent cependant optimistes et espèrent que la saison 6 ne sera pas synonyme d’espérances déçues.