FILPAC-CGT Chapelle Darblay Grand-Couronne

Motion des Pap-Chap contre les ordonnances Macron

16 octobre 2017

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Motion proposée lors des assemblées des syndiqué-e-s
et validée par la Commission Amendements, réunie à l’issue des débats le 12 octobre 2017.

 

Le syndicat CGT Chapelle-Darblay, de tous temps, a toujours œuvré pour défendre et améliorer les intérêts de ses syndiqué-e-s par la revendication, le militantisme et la lutte, pour aboutir au statut actuel des « Pap-Chap », bien au-delà (+30%) de la convention collective et du Code du Travail.

Malgré les nombreuses restructurations qu’a connu notre usine, pour finir aujourd’hui avec une seule machine, le personnel a toujours donné sa confiance en votant très largement pour les différentes équipes syndicales les représentant.

La force du syndicat CGT Chapelle-Darblay repose sur ses bases importantes que sont sa Fédération FILPAC, la Confédération, l’Union Départementale et les Unions Locales qui sont toujours présentes lors de conflits, pour amener soutien, solidarité et entraide.

Aujourd’hui, face aux nombreuses attaques sur le droit au travail pour tous, sur les rémunérations, sur les acquis sociaux, sur la justice sociale, le rapport de force est plus que jamais la solution pour contrer la volonté du patronat d’appauvrir le monde ouvrier et ainsi le rendre dépendant de la finance.

Au-delà de ces attaques, à travers la fusion des instances C.E, D.P et CHSCT (le Comité Social Economique) c’est la Santé, la Sécurité, les conditions de travail et la défense des salarié-e-s (Ex : Le droit à l’Expertise, etc) qui sont attaquées et finalement leurs représentants, les syndicats et en priorité le syndicat de lutte des classes qu’est la CGT.

Fier de ces valeurs, le syndicat CGT Chapelle-Darblay, par ses élus, rappelle que l’unité, la solidarité et la lutte permanente permettront de conserver les acquis durement conquis par nos anciens, d’une part et de conquérir de nouveaux droits, comme la qualité de vie au travail et le partage du travail pour tous avec les 32h, d’autre part.

Les syndiqué-e-s de Chapelle-Darblay et leurs élus mettront tout en œuvre pour que les ordonnances, appliquées sans discussions et négociations, ne ruinent le combat mené depuis des décennies.

Grand-Couronne, le 12 octobre 2017

Commission Amendements :

J-F Gabala, Marc Fromentin, Pascal Lenouvel, Jean-Claude Ellien et David Dalzotto.