SYNDICAT CGT KIMBERLY-CLARK SAS

Pas de compromis possible !
Retrait total du projet !

13 janvier 2020

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

La puissance des manifestations du 9 janvier, plus de 70 000 manifestants en Seine Maritime et 1,7 millions dans toute la France prouvent que les salariés ne se laissant pas enfumer par la question de l’âge pivot ou du déficit ! Malgré l’exigence majoritaire de retrait de sa contre-réforme des retraites, Macron a réaffirmé lors de ses vœux du 31 décembre sa volonté d’imposer son projet, qui vise à repousser l’âge de départ à la retraite, ouvrir la voie aux retraites par capitalisation, dont le régime général et l’AGIRC-ARRCO.

Le gouvernement reste sourd à la puissante mobilisation interprofessionnelle qui continue à s’exprimer depuis le 5 décembre dernier et à la grève reconduite dans plusieurs secteurs (RATP et SNCF, mais aussi métallurgie, chimie, organismes sociaux, enseignement…). Il prétend ouvrir de nouvelles « négociations », alors que le projet de loi est déjà rédigé et soumis à plusieurs instances dont le Conseil d’Etat, avant sa présentation au Conseil des ministres le 24 janvier prochain.

  • Parce que le projet Macron/Philippe de retraite par points concerne autant les salariés du privé que les régimes spéciaux et les fonctionnaires…
  • Parce que les 18 millions de salariés du privé subiront des pertes allant jusqu’à 50 % de leurs pensions brutes mensuelles…
  • Parce que le gouvernement veut supprimer le régime général et l’AGIRC-ARRCO, pillant les 70 milliards d’euros de réserves constituées par les salariés eux-mêmes pour les placer sur les marchés financiers…
  • Parce que le gouvernement veut instaurer la retraite pour les morts, avec des départs annoncés bien au-delà de 64 ans…

Organisons dans tous les secteurs de travail des

Assemblées Générales pour décider la grève

jusqu’au retrait du projet Macron !

  • retrait pur et simple du projet Macron/Delevoye
  • retraite à 60 ans pour tous à taux plein (et maintien des dispositions plus favorables)
  • maintien du calcul sur les 6 derniers mois dans le public, retour aux 10 meilleures années dans le privé
  • maintien et amélioration de tous les régimes de retraite existants,
  • hausse des pensions, des salaires, des minimas sociaux,
  • défense des emplois, des services publics, des statuts et des conventions collectives.

L’intersyndicale départementale CGT FO FSU SOLIDAIRES CFE/CGC SAF FSE et les Gilets jaunes appuient les propositions de l’intersyndicale nationale et appellent à amplifier la grève et les actions interprofessionnelles dans tout le département, à répondre présents massivement aux différentes actions interprofessionnelles, à organiser partout des assemblées générales unies du personnel pour poser la question de la grève reconductible.

Lundi 13 janvier : 4h30 – Action interpro – Parking CE Chapelle d’Arblay – Grand Couronne 6 h – Action interpro – Rectorat de Rouen – rue de Fontenelle 12h – Rassemblement revendicatif et barbecue – Chapelle d’Arblay

Mardi 14 janvier : 6h15 – Action interpro –CHR – Rue Paul Eluard Saint Etienne du Rouvray

MANIFESTATION – 10h30 Cours Clémenceau Rouen

Mercredi 15 janvier :        5h précise– Action interpro – RDV Gare de Sotteville 17h 30 – Rassemblement – place Saint Sever Rouen 

Jeudi 16 janvier :    MANIFESTATION – 10h30 Cours Clémenceau Rouen

Vendredi 17 janvier et après, on continue jusqu’au retrait !