Ouestmédias-com

Réponse de la CGT au communiqué
« Ouest-France encore abîmé »

23 octobre 2017

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Manipulation et mensonges

Les délégués CGT d’Ouest-France dénoncent vigoureusement la teneur du communiqué de la direction du jeudi 19 octobre, intitulé « Ouest-France encore abîmé ». Est-ce là le sens du « dialogue social entretenu depuis des années à Ouest-France » comme le formule la direction ?

Manipulation qui tend à discréditer l’action de la CGT envers l’ensemble des salariés du journal.

Rappelons-nous que depuis juillet 2012, les salariés n’ont rien obtenu, excepté la prime de 230 euros accordée l’an passé grâce à l’action de notre syndicat.

Manipulation et mensonges de la direction qui nous accuse de faire du chantage en provoquant un mouvement de grève en exigeant l’obtention d’une prime. Revendication que nous n’avons jamais exigée. En revanche, la CGT revendique une revalorisation de la valeur du point de toutes les catégories (cadres, employés, journalistes et ouvriers).

Manipulation car elle nous accuse de sabordage.

Manipulation lorsque cette même direction brandit devant tous les salariés du journal le manque à gagner généré par ce mouvement, et qui selon elle fragilise un peu plus le journal. Par contre elle n’évoque jamais les 8,5 millions d’euros versés à l’actionnaire principal au cours des trois dernières années. Elle semble nier l’économie réalisée sur les frais de personnel en 2015 soit 1 million d’euros et en 2016, 0,9 million d’euros.

Les élus CGT demanderont à rencontrer la direction la semaine prochaine pour réaffirmer notre revendication salariale pour l’ensemble des salariés.

Le 20 octobre 2017