EstMédia-CGT

Réunion de CSE extraordinaire Covid-19
Encore un peu de patience

17 avril 2020

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

 

 

 

Réunion de CSE extraordinaire Covid-19

Encore un peu de patience

Houdemont, le 16 avril 2020

Une nouvelle réunion sur la crise Covid-19 a eu lieu. Le directeur général a tout d’abord fait un point sur la situation sanitaire. Bonne nouvelle, il n’y a plus que trois personnes qui ont ou qui auraient le Covid-19. « Il n’y a pas de cas graves identifiés », commente Christophe Mahieu.

Lueur d’espoir, les masques FFP1 commencent à arriver au compte-goutte et d’autres sont en commande, distribués en priorité aux salariés les plus exposés dans les agences et à Houdemont. Par ailleurs, 2.500 masques en tissu lavables ont été commandés.

Le gel hydro alcoolique arrive également « dans des conditionnements plus ou moins pratiques », souligne Christophe Mahieu. En revanche, les salariés ne seront pas équipés de visières, l’essai groupe s’étant révélé non-concluant. Concernant le déconfinement, Christophe Mahieu a déclaré : « Nous serons amenés à la mise en place de tests. Ce sera discuté au niveau du groupe ».

Les élus de l’EstMédia-CGT ont également proposé la prise de température au moyen de dispositifs non-intrusifs. Christophe Mahieu a souhaité que le matériel utilisé soit « super fiable ». Les élus ont également demandé à la direction qu’elle porte une attention particulière à l’entretien des systèmes de climatisation dont on ne sait pas encore s’ils peuvent être un vecteur de propagation du virus.

Les représentants du personnel ont suggéré à la direction que les personnes ayant perdu un membre de leur famille puissent prendre les congés exceptionnels de façon différée. « Il n’y a pas de problème sur le principe. Nous aurons un regard bienveillant sur chaque situation », assure le directeur général.

Sur le plan économique, « tout le monde est sur le pont », assure le capitaine Mahieu, et c’est pour cette raison que le bateau est toujours à flot. Sans surprise, la publicité n’a pas redémarré mais on prépare déjà la sortie de crise.

Les avis de décès sont en forte hausse. Leur traitement est assuré par les salariés aidés par les pompes funèbres. Le site Libra Memoria a doublé son audience, bien boosté par les circonstances. Il devient l’un des acteurs de référence du secteur. Pour le DG, « ce site vient en appui du journal papier ».

Côté diffusion, les abonnements se tiennent correctement d’autant qu’une campagne de prospection a été menée auprès d’anciens abonnés. « Tout l’enjeu est de fidéliser les nouveaux abonnés », commente Christophe Mahieu. Et de donner l’envie aux autres de s’abonner en réduisant le nombre de papiers gratuits sur les sites de l’ER et de VM. « Il faut frustrer intelligemment. Il n’y a pas de règle magique. On avance et on ajuste au fur et à mesure », estime le DG. Problème, ce changement soudain de stratégie sur le web doit être compréhensible et connu de tous…

Concernant la sortie de confinement, le directeur général est conscient que tout ne va pas pouvoir redémarrer comme avant dès le 12 mai. « Il y a trop d’inconnues ». Il est donc fort probable que la pagination suive la reprise d’activité et que le chômage partiel soit prolongé. Mais Christophe Mahieu explique : « on n’entend pas jouer avec le système. » Pour minimiser l’impact sur les salaires, il est conseillé de prendre les congés dus d’ici la fin mai. Sinon, ils pourraient être perdus. Cela ne s’applique pas aux salariés dont l’activité est indispensable.

Les élus de l’EstMédia-CGT ont insisté pour que les correspondants soient mieux informés et accompagnés dans cette période difficile. En effet, le télétravail et la diminution du nombre de secrétaires d’agence ne facilitent pas la communication. Le directeur général reconnaît que, concernant le travail de cette catégorie de salariés, « il y a des soucis techniques et des flottements organisationnels. » Pour l’EstMédia-CGT « leur travail, parfois mal connu et reconnu, est essentiel. » La crise actuelle le prouve. Et le DG de préciser, « nous ne sommes pas en train de manigancer quelque chose.
Il faut leur donner des missions cohérentes et que le travail soit bien réparti
». Les élus de l’EstMédia-CGT ne l’entendent pas autrement.

Durant la réunion Skype de jeudi, la formation « passeport digital » a également été évoquée. Les salariés y auront facilement accès dès le mois de mai. « Ce sera bien utile pour un grand nombre de salariés. » Lui-même la suivra.

 Faute d’en avoir une « maison » et sécurisée, plusieurs types de messageries instantanées sont utilisés par les salariés en télétravail. « L’outil du groupe, c’est Skype », précise Christophe Mahieu. Pour lui, il faut éviter de transmettre des informations délicates ou confidentielles sur d’autres types de messageries. « Mais je n’interdis à personne d’utiliser Whatsapp ». En attendant la messagerie EI Pigeon.com, il va sans doute falloir ressortir le Minitel des placards…

Prochaine réunion Covid-19

jeudi 23 avril