Ouestmédias-com

Revalorisation des salaires :
Echec sur toute la ligne !

22 novembre 2017

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Ce matin, la direction a réaffirmé qu’elle n’attribuerait pas d’augmentations générales pour 2017. Pire, les salariés doivent savoir que la direction n’envisage plus de négocier les augmentations de salaires en négociation annuelle obligatoire (NAO), et souhaite les indexer uniquement aux résultats comptables de l’entreprise ! Nous ne sommes pas en co-gestion, la direction peut donc à son gré, selon « sa stratégie » jouer sur des leviers que nous ne maîtrisons pas (provisions, avance en compte courant, abandons de créances, investissements…) faisant, ainsi varier les résultats comptables de l’entreprise.

Hors de question pour la CGT

Après l’abandon de la négociation nationale annuelle des salaires en 2010, aujourd’hui c’est l’arrêt des négociations dans l’entreprise. Rappelons que les salaires à Ouest-France sont gelés depuis 2012 alors que la perte du pouvoir d’achat dépasse les 3 % !

L’intersyndicale à l’arrêt

La section CGT déplore qu’elle n’ait pas pu entraîner les autres syndicats dans la lutte pour une revalorisation salariale. Nous prenons donc, seuls, nos responsabilités pour tous les salariés.

Nous revendiquons des augmentations générales pour toutes les catégories.

Suite aux assemblées générales à Nantes et à Rennes mardi soir, tous les salariés présents ont voté à l’unanimité une non parution.

 

La section syndicale CGT appelle
à une non parution

GREVE Jeudi 23 novembre

(non parution pour le daté du 24)

 

Vos réactions :   ouestmédias-com-cgt@ouest-france.fr                                             Les délégués CGT