CGT DS Smith St Just en Chaussée

Coût des arrêts maladie :
500 000 € pour DS Smith St Just

30 avril 2020

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

À St Just le 28 avril 2020

Coût des arrêts maladie :

500 000 € pour DS Smith St Just

L’annonce de la direction lors de la réunion du CS2E du 27 avril 2020 a fait l’effet d’une bombe. Cette dernière a en effet fait état d’une augmentation des arrêts maladie répétitifs de courte durée en estimant leur coût pour l’entreprise à 500 000 €. Ultime provocation de la direction ou information destinée à culpabiliser les salarié.es ? Chacun se fera sa propre opinion.

Pour la CGT DS Smith St Just, il est clair que c’est bien une nouvelle provocation dirigée contre les salarié.es : « ces fainéants » qui s’arrêtent, pour un oui ou pour un non, en profitant du système. Car oui, c’est bien comme cela que nous perçoit la direction, comme un coût qui sert de variable d’ajustement dans les moments difficiles.

La direction voulant parler de coûts, la CGT DS Smith St Just a donc demandé ce que nous coûtaient les erreurs liées à la PSP, la centrale d’achat des papiers qui leur sert en fait de pompe à profits, lorsque cette dernière est incapable de nous fournir les bons papiers et qu’il nous faut « sur-laizer » ou « sur-grammer ». Évidemment, la direction est beaucoup moins réactive pour répondre à cette question : « elle ne sait pas et promet de donner l’information plus tard… » La CGT DS Smith St Just espère qu’elle en profitera pour expliquer le montant exorbitant des frais de groupe qui, pour nous, ne sont absolument pas justifiés !

La direction nous parle des arrêts des salarié.es qui lui coûteraient 500 000 €, mais peut-elle nous dire ce que coûte à la France l’optimisation fiscale opéré par DS Smith ? On est bien loin des 500 000 € du soi-disant coût des arrêts maladie ! « Cette évaporation d’agent » appartenant à l’État impacte pourtant négativement nos services publics et notamment les hôpitaux. Et en pleine crise sanitaire, nous pouvons d’ailleurs mesurer pleinement les conséquences que cette optimisation fiscale déguisée provoque.

Malheureusement, pour toutes ces questions, comme pour les chiffres exacts du coût des arrêts maladie, la CGT DS Smith St Just n’aura, comme d’habitude, aucun moyen de vérifier précisément les chiffres avancés par la direction. Par contre, nous demandons à étudier les arrêts maladie des autres sites, y compris ceux du siège à Puteaux, car les mauvaises conditions de travail et le malaise au travail n’existe évidemment pas qu’à St Just.

Ce que nous savons c’est qu’il existe à St Just les signes d’un malaise profond dont la direction ne veut pas entendre parler car cela remettrait en cause ses organisations de travail et son management agressif imposé par nos hauts dirigeants qui sont la principale cause de cette situation ! Si elle voulait se remettre en question et s’atteler à améliorer les conditions de travail et de rémunération des salarié.es, la direction verrait sans aucun doute baisser les arrêts maladie et augmenter la productivité du site !

La CGT DS Smith St Just ne se laissera jamais instrumentaliser par des chiffres lancés à la volée en CS2E et continuera à œuvrer pour le bien-être des salarié.es quoiqu’en pense les actionnaires et leurs valets qui sont aux différents postes de direction de l’entreprise et du groupe.

La CGT DS Smith St Just.