Syndicat Filpac-Cgt L'Alsace / SNJ-CGT

ÉLECTION DU COMITÉ SOCIAL ET ÉCONOMIQUE
Unis pour défendre vos droits

23 mars 2018

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Le 29 mars 2018, votez la CGT dans toute sa richesse :
FILPAC, UFICT et SNJ, elle vous représentera
dans chacune de vos catégories professionnelles

La structure salariale de L’Alsace est en train de changer profondément et votre syndicat CGT est toujours présent à vos côtés pour négocier au mieux les mutations importantes dans l’entreprise.

Nos candidats sont issus de tous les collèges sans exception: journaliste, cadre technique, cadre administratif, employé et ouvrier.

Continuez à nous donner votre confiance et grâce à votre vote, vous serez représentés via vos collègues élus, issus des secteurs : journaliste dans les locales et au siège, cadre administratif, cadre technique, cadre à la vente publicité, employée au Centre Relation Client, employé à la comptabilité, employée d’agence, ouvrier au pré-presse, ouvrier à la maintenance industrielle, ouvrier à l’expédition, commercial à la vente abonnement, employée à la vente publicité, secrétaire à la rédaction, ouvrier à la maintenance informatique.

Le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), qui va s’ouvrir après les élections, représentera la négociation majeure dans un premier temps. Mais les forces doivent rester vives et mobilisées, car tous les services de l’entreprise vont subir une profonde transformation, selon les annonces de M. Carli. Son but est de redresser l’entreprise L’Alsace et le groupe Ebra, la CGT reste dubitative à propos de la faisabilité de son projet, qui table sur 60 millions d’économies aux dépens du salariat, les 50 millions de recettes prévues demeurant très floues à ce jour.

Les acquis au journal L’Alsace, négociés par la CGT sont connus de tous et principalement lisibles sur la fiche de paie, mais pas seulement. Depuis 2015 avec l’aval de l’actionnaire, la direction de L’Alsace bloque toute augmentation générale de salaire, ne remplace plus les partants et ne fait qu’accompagner le déclin de la presse papier.

La martingale serait le web et le digital first. Ce modèle économique ne suffit pas à pérenniser notre entreprise et la CGT l’a démontré par le projet d’entreprise global de développement de la presse qu’elle a présenté en 2017 à M. Carli. Ce projet défendait le maintien de l’imprimerie à Mulhouse, la maîtrise de l’outil industriel et surtout le rôle de chacun de nous dans une entreprise de presse régionale, proche de ses lecteurs, innovante et désireuse d’assurer pleinement son devoir de relais au sein de la population. Le Crédit Mutuel a fait un autre choix, il devra l’assumer et tenir ses promesses. Nous y veillerons.

La CGT reste une force de proposition, dans l’intérêt de tous, défendant le droit de chacun.

Les candidats présentés :


 
1er collège Ouvriers-Employés 2e collège Cadres-Journalistes
Délégués titulairesDélégués suppléantsDélégués titulairesDélégués suppléants
1. DEBENATH Sandrine (FILPAC-CGT)
2. BOUCHAREB Brahim (FILPAC-CGT)
3. HAFFNER Yolande (FILPAC-CGT)
4. BELTZUNG Laurent (FILPAC-CGT)
5. SCHMITT Nathalie (FILPAC-CGT)
6. HELL Jean-Sébastien (FILPAC-CGT)
7. UEBERSCHLAG Sophie (FILPAC-CGT)
1. SCHIRMER Nicole (FILPAC-CGT)
2. CORIGLIANO Cosimo (FILPAC-CGT)
3. LEFORT Audrey (FILPAC-CGT)
4. HILLARIUS Franck (FILPAC-CGT)
5. GAULARD Claire (FILPAC-CGT)
6. STUMBE Jérôme (FILPAC-CGT)
7. BACHMANN Myriam (FILPAC-CGT)
1. LEGEARD Gilles (FILPAC-CGT)
2. RINNER Catherine (FILPAC-CGT)
3. DOUTAU Jean-Jacques (UFICT-LC-CGT)
4. BECHLER Céline (SNJ-CGT)
5. ARNTZ Vincent (UFICT-LC-CGT)
6. CHARITAS Cathy (FILPAC-CGT)
7. STENGER Hervé (FILPAC-CGT)
1. LOBJOIE Grégory (SNJ-CGT)
2. VOUAUX Anne (FILPAC-CGT)
3. SOURD Denis (FILPAC-CGT)
4. WALTER Céline (FILPAC-CGT)
5. IDIR Lossif (FILPAC-CGT)
6. GRICHE Marion (UFICT-LC-CGT)
7. VALERO Aline (FILPAC-CGT)

 

Votez la FILPAC-CGT !  Votez l’UFICT-CGT !  Votez le SNJ-CGT !
Votez l’union et la force qui seules pèsent face aux attaques de vos droits.