Syndicat CGT « Fibre Excellence » Tarascon

Envisager un autre avenir…

12 juin 2020

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

 

Tarascon le 11 juin 2020

 

 Communication de l’Intersyndicale CFDT/CGT

 

Chers collègues,

Comme vous le savez, la journée d’hier était importante. M. Glita, délégué interministériel aux restructurations, Mme Monica Michel, députée, et Maître Baron, administrateur judiciaire, étaient sur site. Sachez que nous avons de nombreuses fois sollicité M. Glita pour qu’il vienne à Tarascon et nous avons finalement réussi à ce que cette rencontre se concrétise.

Depuis le début de l’année, les « mauvaises » nouvelles se succèdent ; un arrêt du soutien financier de l’actionnaire, l’annonce d’un plan de retournement puis, un mois après, un plan de survie comprenant initialement un accord de performance collective, une procédure de conciliation, un risque de liquidation judiciaire…et la pandémie !

Face à cette situation, l’objectif unique de l’intersyndicale est d’aider à trouver les financements nécessaires aux investissements, Cre 5, évaporateur, lessiveur/imprégnateur…. Ces investissements, vous le savez sont vitaux pour la pérennité de notre site. Et nous sommes convaincus que forte de ces investissements et d’un repositionnement stratégique sur le marché de la pâte écrue, notre usine a un bel avenir.

Compte tenu du désengagement annoncé en janvier 2020 de notre actionnaire et de la procédure de conciliation, la recherche de ces financements est particulièrement délicate. Nous avons sollicité le Ministère de l’économie, la député Madame Monica Michel, la sous-préfecture, le Maire, le Ministère du Travail, la DIRECCTE…

Et nous avons réussi à obtenir cette visite.

Lors de l’entretien que nous avons eu avec M. Glita, nous avons compris que les choses étaient bien engagées pour trouver les financements même si rien n’est acté encore aujourd’hui.

Notre actionnaire « contribuerait » finalement comme l’Etat. Des discussions sont en cours avec les banques dont l’appui pour boucler le financement est nécessaire.

Enfin, reste notre contribution à tous. Si toutes les parties prenantes s’accordent pour nous féliciter sur note engagement pendant le confinement, reste qu’ils attendent de nous un effort supplémentaire ; ne serait-ce que pour montrer que nous adhérons au nouveau projet stratégique.

Vous le savez, la Direction envisage des économies de l’ordre de 5M€ par an sur les postes ressources humaines/sous-traitance. Cette économie est clairement inaccessible. Au vu de l’importance de ces décisions, il est évident que nous ne signerons rien sans vous consulter.

C’est pourquoi, nous reviendrons vers vous très vite pour vous tenir au courant de l’évolution des discussions. Nous organiserons des assemblées du personnel autant que nécessaires.

Nous vous confirmons que la Direction ne s’oppose pas à l’étude du projet ACAATA, porté avec énergie et conviction par l’intersyndicale CFDT/CGT.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à revenir vers nous. Les fausses rumeurs peuvent créer un climat anxiogène dont personne n’a besoin aujourd’hui. Le travail que nous menons au quotidien, notre qualité de production nous crédibilisent aux yeux de tous les acteurs et nous permet aujourd’hui d’envisager un autre avenir.

Nous vous assurons que malgré les difficultés, nous restons mobilisés pour sauver notre usine et nos emplois.

L’Intersyndicale CGT/CFDT