CGT Allard Emballages Varennes

PRÉAVIS DE GRÈVE

11 avril 2020

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

 

 

PRÉAVIS DE GRÈVE

Pour le 10 avril 2020 à 10h30

 

 

 

 

REMIS EN MAIN PROPRE

 

Suite à la réunion CSEC du 8 avril dernier, les salariés ont décidé de procéder à un débrayage de 11h00 à 14h00. Ce premier débrayage est reconductible.

Nos revendications sont plurielles mais, en premier lieu, réclament plus de respect envers le personnel !

En effet, à plusieurs reprises, notre direction a manqué de respect aux salariés :

  • -Suite à notre demande de nettoyage des sanitaires, vestiaires et WC par une entreprise professionnelle, notre direction nous a répondu qu’il en était hors de question et que, nous citons : « Si vous n’êtes pas contents, vous n’avez qu’à aller chier et pisser dehors ».
    Trois semaines plus tard, grâce à des photos montrant l’insalubrité des locaux, nous avons obtenu le nettoyage des locaux une fois par semaine !
  • -Suite à une autre demande, de savon virucide ainsi que le nettoyage des locaux comme cité ci-dessus. Notre direction a estimé que nous étions des « tire-au-flanc » car nous ne voulions pas nettoyer nous-même les locaux. Pour information, nous ne disposons pas du matériel de protection pour faire le nettoyage. Nous n’avons pas accepté la remarque et nous avons obtenu du savon après négociation.
  • -Suite à la réunion CSEC du 8 avril 2020, nous sommes convoqués par la direction pour trouver des solutions pour faire suite à une menace de grève. Lors de cette même réunion, notre direction nous dit : « Si nous sommes tous contaminés, nous serons immunisés. Et ça fera une sélection naturelle.» A plusieurs reprises notre direction a tenu ce genre de propos à certains salariés…
  • -Suite à la demande d’une prime par la CGT dont voici un extrait :

« Le premier ministre a valorisé plusieurs fois notre corps de métier. Nous avons pu avoir plusieurs retours, part votre biais, afin de faire comprendre aux salariés qu’il fallait être présent et travailler dur pour la survie de la nation.
Toutefois, le ministre a aussi énoncé la possibilité d’obtenir une prime pour tous les salariés qui était mobilisés pendant cette période d’épidémie et de confinement.

Afin de les remercier pour leurs investissements, ainsi que la prise de risque, pour la nation. Les salariés vous ont entendu et travaillent d’arrachepied.
Seul ombre au tableau, nous n’avons eu aucune annonce concernant cette fameuse prime. L’atmosphère est très lourde. Que ce soit au sein de l’établissement ou en dehors. Nous ne vivons plus comme avant. Nous n’embrassons plus nos femmes, ni nos enfants. Nous gardons une barrière avec nos proches. Nos proches, eux aussi, ne sont pas rassurés.
Notre demande de prime pourra financer un éventuel week-end en famille pour passer l’éponge sur cette période difficile. Ou bien tout autre chose. Mais un geste serais le bienvenu afin de remettre un coup de boost au personnel. »

  • La réponse de la direction a été un peu près celle-ci :

« Arrêtons le délire des familles terrorisées. Tous les hivers, il y a des grippes et des gastros qui tuent ! Tout ça à cause de la saleté collective ou de chacun ! Si chacun appliquait la méthodologie de base de l’hygiène, soit bien faire et laisser le lieu aussi propre qu’il l’a trouvé, le monde irait si bien que le confinement ne serait pas nécessaire ! »

Les autres revendications concernent plus particulièrement les mesures de protections  contre l’épidémie du coronavirus :

  • Hygiène :

Comme convenu, nous voulons :

  • Un nettoyage et une désinfection des locaux par jour ;
  • Du gel hydroalcoolique sur chaque poste de travail (factionnaire, bureau, logistique…) ;
  • Produit désinfectant pour chaque salarié ;
  • Une désinfection régulière des poignées de portes, des rambardes, des claviers d’ordinateur, interrupteurs et de tout autre objet manipulé régulièrement.
  • -Prime COVID19 :

Nous demandons à la direction l’octroi d’une prime pour venir compenser le dévouement et les efforts de chacun durant cette période difficile.

Le vendredi 10 avril 202 

CGT Allard Emballages Varennes